Accueil > Événements et publications > Publications > Infos CSE > Impliquer les salariés lors d’un projet d’entreprise : le rôle du CSE

Impliquer les salariés lors d’un projet d’entreprise : le rôle du CSE

15 Mai 2024
|

Trop souvent, à l’approche de changements internes, les concepteurs de projets cèdent à une logique comportementaliste, selon laquelle, il existerait une supposée résistance au changement, et à une logique d’adaptation.

L’accompagnement au changement, qui se cantonne fréquemment à de seules actions de communication, est la seule main tendue envers les salariés, alors contraints de s’adapter, et qu’il suffirait de convaincre pour que le changement opère.

Impliquer les salariés n’est pas chose aisée, mais est gage de réussite du projet.

Prendre en compte les besoins et anticiper les usages avec les futurs utilisateurs permet d’éviter de reproduire les dysfonctionnements existants, afin de favoriser l’appropriation, de construire une vision commune et de limiter les risques de correction une fois le projet abouti.

Comment convaincre l’employeur d’impliquer les salariés ?

Enjeux de productivité, de rentabilité, de montée en compétences, de qualité, d’amélioration des conditions de travail…

Dans l’entreprise, personne n’est capable, seul, de maitriser et concilier au mieux ces différentes dimensions. Faîtes valoir votre rôle en tant que CSE et l’importance d’associer les salariés.

C’est pourquoi, il est important d’impliquer les salariés dans une démarche participative et via une analyse des situations de travail actuelles c’est :

  • Prévu par le Code du travail (L.2281-1 et -2 du Code du travail) : les salariés bénéficient d’un droit d’expression directe sur les conditions d’exercice et l’organisation du travail
  • Préconisé par l’INRS (ED 6096 sur la création des lieux de travail), y compris via un recueil auprès des utilisateurs externes à l’entreprise (clients, usagers)
  • Vecteur de réussite du projet : d’après une étude McKinsey menée auprès de 1546 directeurs et responsables d’entreprise, 70% des projets de réorganisation échouent dans l’atteinte de leurs objectifs à cause de l’insuffisante prise en compte des besoins et impacts du changement sur les salariés et managers

Comment apporter votre contribution en tant que CSE ?

En tant que membres du CSE, vous disposez, via les remontées des salariés ainsi que vos inspections (Article L.2312-13 du Code du travail), de connaissances sur les situations de travail :

  • Les caractéristiques de la population concernée (âge, compétences, parcours, etc.)
  • Le fonctionnement réel, au regard des événements et des éléments de variabilité, et la façon dont les salariés s’y ajustent
  • Ce qui fait contrainte dans la situation et devrait être amélioré
  • Ce qui fait ressource et nécessite d’être préservé

A cet égard, ces éléments, portés à la connaissance des concepteurs, vont permettre de formaliser les besoins dans le cahier des charges.

Un comité de suivi du projet s’avère utile !

Un projet ne se termine pas le jour de sa mise en œuvre. Il est judicieux de prévoir un comité de suivi et ses membres, une période de suivi en définissant la durée et les échéances, des indicateurs pertinents, des canaux de remontées des problématiques rencontrées et des outils de traitement.
Songez à le proposer au plus tôt, et en tous les cas à l’inscrire dans votre avis motivé.

Pensez au recours à l’expert pour vous accompagner

A chaque projet de nature à modifier les conditions de travail, vous pouvez recourir à une expertise « Projet Important » (Article L.2315-94 du Code du travail).

Les experts SSCT de Groupe Legrand étudieront le projet, et mèneront une analyse des situations de travail afin d’éclairer les concepteurs et le CSE sur les ajustements nécessaires, les besoins, et les risques à anticiper.

Notre conseil :

Le recours à l’expert permet ainsi d’assister les élus dans le recensement des faits préoccupants, la formulation des questions et l’encadrement de la procédure.

Les experts du Groupe Legrand sont là pour vous aider à y voir plus clair, notamment dans le cadre de la consultation du CSE sur la situation économique et financière de l’entreprise afin de comprendre les enjeux de votre entreprise.

Nos derniers articles